Posts

Showing posts from July, 2013

Arbitrage Adidas-Crédit lyonnais: L'étau se resserre!

Image
C'est le journal français « Le Monde » qui l'annonce, des lettres retrouvées lors d'une perquisition seraient de nature à étayer les soupçons d'une « escroquerie en bande organisée. » Sauf que les lettres ne sont pas trouvées chez les destinataires, un certain... Pierre Estoup pas plus un Jean-Denis Bredin, mais bien chez l'expéditeur présumé, Maître Maurice Lantourne, l'avocat de Bernard Tapie! Ce qui fait dire à Bernard Tapie, d'une certaine façon, qu'il ne faut pas confondre un projet de courrier et une lettre reçue par son destinataire! Il faut dire que cette découverte  risque de coûter très cher aux protagonistes, « Ceux qui devaient assurer « bec et ongles » -ne s'être jamais consultés- au sujet de l'affaire Bernard Tapie CDR Crédit Lyonnais Adidas... » Un problème de taille dès lors qu'une missive serait bien datée de 2006, et l'affaire devait trouver (en partie) son épilogue courant 2008 après avoir été initiée courant 2007!�…

Commission Cahuzac: "Circulez, y a rien à voir!"

Image




La deuxième audition de Jérôme Cahuzac ne s'est pas vraiment révélée comme plus intéressante que la précédente... Alors que les membres de la commission s'attendaient à de nouvelles révélations de l'ancien ministre, « Tout au moins un réajustement de certains propos jugés vagues et clairement imprécis lors du précèdent opus... » (...) « L'exercice s'est bien vite transformé en règlement de comptes politiciens sur fond d'amnésie pathologique! » confirme une source à Paris. La commission s'attaquait à sa deuxième chance avec l'ancien ministre du budget français, Jérôme Cahuzac, alors même que Charles de Courson (UDI), son président   venait tout juste se faire « recadrer »  dans une missive d'un Pierre Moscovici visiblement très remonté. Un ministre de l'Economie, qui s'en est ouvert à l'intéressé très directement... et médiatiquement, par l'entremise efficace du journal "Le Monde".



Levée de boucliers...
Lors de cette aud…

Affaire Cahuzac: Pierre Moscovici recadre le président de la commission d'enquête! (Sa lettre...)

Image
On le sait, depuis le départ de l'affaire Cahuzac, de nombreux observateurs se sont intéressés au rôle du ministre français  de l'Economie, monsieur Pierre Moscovici. Depuis l'annonce de l'affaire à la demande d'entraide à la Confédération Helvétique, le contentieux porte en partie sur "sur la gestion personnelle du ministre, ses services..." Le président de la Commission d'enquête relative "aux éventuels dysfonctionnements dans l'action du Gouvernement de des services de l'Etat, entre le 4 Décembre 2012 et le 2 Avril 2013, dans la gestion d'une affaire qui a conduit à le démission d'un membre du Gouvernement",monsieur Charles de Courson s'est répandu dans les médias avec différentes allégations, au point de créer un certain malaise au sein de la dite commission. A présent, au vue de ses dernières sorties médiatiques, "On lui reproche de profiter de l'affaire et de sa mission in extenso, pour se faire un nom dans l…

Suisse VS France: Pierre Condamin-Gerbier, futur scandale d'état?

Image
C'est à l'Assemblée nationale française que l'affaire Pierre Condamin-Gerbier gagne en ampleur, les parlementaires français trouvent à présent la décision de Berne inappropriée est clairement "scandaleuse"... Les Suisses jouent "avec le feu!" commente un parlementaire français sous couvert de l'anonymat. "Nos amis suisses ne semblent pas faire cas de l'instruction en cours et viennent tacler le processus actuel de la commission d'enquête parlementaire française sur les dysfonctionnement de l'état dans l'affaire Cahuzac" (...) "C'est indéniable, Berne exerce une pression sur Pierre Condamin-Gerbier pour envoyer un signal fort à tous ceux qui seraient tentés de communiquer des précieuses informations sur des ressortissants français présumés exilés fiscaux en Suisse. D'autant plus honteux que monsieur Condamin-Gerbier n'a visiblement pas été en mesure de préparer sa défense et s'est retrouvé clairement pié…

Affaire Cahuzac: Pierre Condamin-Gerbier, l'énigmatique témoin-clé!

Image
En lisant la presse à Genève, autant dire que Pierre Condamin-Gerbier fait les manchettes avec des titres pas toujours flatteurs. Ceux qui trouvaient démesuré l'aplomb de ce Français travaillant un temps en Suisse pour différents établissements de renom, ne semblent pas vraiment surpris de la tournure actuelle des évènements. En effet, le ministère public de la Confédération a bien confirmé l'arrestation du Français, qui selon certaines sources, risque à présent jusqu'à trois années de prison pour avoir transmis « des informations de service de renseignement économique », c'est à dire la transmission présumée de données bancaires à des tiers... Tout s'est accéléré pour le témoin-clé qui pour certains observateurs, s'était particulièrement montré bavard lors de son audition par la commission d'enquête parlementaire française;  chargée de détricotée les différentes responsabilités de l'état dans le dossier Cahuzac, l'ancien ministre qui avait cac…

Affaire Bommeleeër: Le Srel fait sauter le gouvernement Juncker!

Image
"Le Srel fait sauter le gouvernement Juncker!" Un titre provocateur, mais il est bien acquis qu'il ne concernera que les errements de certains  ex-personnels du service de renseignement luxembourgeois, ceux qui sont  à l'origine de la tenue d'élections anticipées au Grand-Duché de Luxembourg. A l'image d'un conclave, la Chambre des députés s'est réunie le mercredi 10 Juillet pour 7 heures de débats. François Baush (Parti de l'Ecologie), le rapporteur de la commission parlementaire sur l'affaire du Srel (service de renseignement luxembourgeois) n'a pas manqué de définir point par point les accusations formulées par sa commission contre le chef de gouvernement luxembourgeois, Jean-Claude Juncker. (Vous pouvez consulter ici le rapport de la dite commission).


Stratégie...

Jean-Claude Juncker,  s'est attaché à formuler des réponses précises pour tenter relativiser sa responsabilité, reconnaissant certaines erreurs tout en appuyant sa défense…

Luxembourg: Juncker nouvelle victime des services du renseignement?

Image




Dès le départ de l'affaire dite du « Bommeleeër » (Poseur de bombes.) , les services secrets étrangers se sont intéressés aux pratiques initiées par le Srel lors du mandat de l'actuel premier ministre, ministre d'état Jean-Claude Juncker. La chambre des députés du Grand-Duché de Luxembourg va devoir se prononcer aujourd'hui, mercredi 10 juillet sur le rapport édifiant de la commission parlementaire chargée de détricoter les nombreux errements du Srel (ou service du renseignement luxembourgeois). Certains observateurs n'excluent pas une possible entremise des services secrets étrangers pour stopper net des dérives jugées graves et altérantes pour un état de droit allié comme se doit le rester le Grand-Duché de Luxembourg.

SREL...
Depuis le départ du processus du procès dit du « Bommeleeër » (Poseur de bombes.), de nombreuses sources semblaient s'accorder sur une issue fatale pour l'actuel gouvernement et donc son chef, le premier ministre Juncker. Il est cla…

Luxembourg: Affaires Srel: Juncker coupable?

Image
Le premier ministre, ministre d'état Jean-Claude Juncker va devoir s'expliquer sur les affaires liées au service de renseignement sous sa tutelle. En effet la commission d'enquête des parlementaires luxembourgeois s'étant réunie à de nombreuses reprises, elle conclut à une responsabilité de l'actuel premier ministre.« Il y a des interprétations divergentes sur le degré de responsabilité du premier ministre, de subjective à clairement acquise, un tri s'imposera durant le débat à la chambre, à charge pour les intéressés de convaincre avec des arguments objectifs. »Le plus important est de savoir si toutes les leçons seront tirées de cette affaire. De nombreuses conséquences sont déjà visibles, le service doit muer vers une organisation plus efficiente, il faut absolument exclure toutes les personnes susceptibles de lui porter atteinte, redéfinir les fonctions et encadrer par l'effet de la loi toutes les initiatives.« On ne peut plus accepter des pratiques dig…