France: Longwy, Daimler Mercedes la bonne étoile!

                                    Un peu de Longwy dans notre Daimler Mercedes, c'est bien!



C'est assez rare, mais à Longwy, il y a encore des industriels capables de renouer avec les plus belles heures de l'industrie française... Flanqué au pays des trois frontières, est de la France, Grand-Duché de Luxembourg et sud Belgique, Longwy est un assez bon résumé de l'histoire industrielle française, ses succès, et parfois tristes errements dans une mondialisation en démonstration. Berceau de l'acier européen « En tonnage, c'est dire! » commente notre source qui se souvient d'un ciel « Fait de feu et d'un bruit qui faisait battre le cœur de toute une vallée industrielle, autant de générations d'habitants! » Un peu plus tard dans l'histoire, le Parc International d'activités,  mis en place pour capitaliser sur un positionnement géographique très stratégique, celui qui devait donner ses lettres de noblesse au fameux « Pôle Européen de Développement, dont on ne comprend toujours pas la frilosité du gouvernement français pour réactiver l'outil laissé dans les seules mains des collectivités locales! Visiblement dépassées par l'ampleur d'une telle mission... C'est dire.» (…)« Un outil qui pourtant serait en capacité de jouer de l'inter-activité des capacités présentes au Luxembourg et Belgique, proches et fidèles voisins! » (…) « En période de crise, chacun mise sur son territoire, c'est compréhensible, mais dans le cas du triangle des trois frontières, c'est un non sens, aujourd'hui, certains comprennent avec retard que la solidarité visible d'un territoire transfrontalier peut être un facteur rassurant pour de gros investisseurs, en général les plus importants!»
 
 
Maillon solide...
 
Pour l'heure, c'est aujourd'hui Longwy qui est à l'honneur, le Groupe Arche vient de décrocher un intéressant marché, logiquement de l'industrie automobile, cœur de métier du fondeur un temps courageux frondeur dans le climat économique actuel. « Pouvant confirmer sa nette avance sur des produits spécifiques de grande qualité et haute technologie, rencontre efficiente entre un outil et un personnel de qualité. Ce groupe est la démonstration que la valeur ajoutée d'une capacité de production fiable et de grande qualité peut être un argument efficace pour assurer l'avenir d'un site qui bien situé géographiquement, doit pouvoir tirer son épingle du jeu! » Pour Daimler-Mercedes, le Groupe Arche s'avère un maillon solide, le groupe accorde un marché de quelques 140 millions d'euros, et pour ceux qui connaissent les exigences de la marque étoilée, c'est une reconnaissance qui vaut son pesant d'or. A Villers-La-Montagne, le site proche de Longwy,  on aime à penser que PSA va venir aussi conforter cette bonne nouvelle en adressant un certain retour d'ascenseur, « C'est un bon point, et si un équipementier travaille avec une grande marque du secteur, il n'est pas impossible qu'un autre acteur du marché puisse venir conforter si belle image.. »
 
Patrick Bellity se bat comme un lion, et fait mise de son site lorrain : l'usine FVM Technologies implantée à Villers-la-Montagne, située entre Villerupt et Longwy. L'ancienne propriété du groupe PSA jusqu'en 2002, la structure a été reprise en 2007 par le groupe Arche. Elle emploie actuellement 250 salariés contre 450 il y a encore six ans! «Cette usine tourne à 50 % de sa capacité, précise Patrick Bellity. Le marché Daimler permettrait de la relancer!»

 
Montebourg à Longwy...
 
 
Pour l'heure, le Ceo du groupe Arche ne cache pas que le contrat va permettre de mettre en avant le site lorrain et assurer des embauches dans une région de toutes les mutations. 150 nouveaux emplois seraient déjà acquis « au plan de charge » de ce fameux contrat, il peut s'attendre à un effet d'aubaine pour peu « ...que d'autres constructeurs, clients historiques ou nouveaux s'intéressent à la valeur ajoutée de sa production. Un certain bol d'air que le dirigeant souhaite voir accompagner par les autorités françaises, à Paris on ne cache pas que le ministre Montebourg pourrait venir à Longwy pour marquer le coup, mieux, enclencher d'autres initiatives, celles qui visiblement font place à une nouvelle émulation! » Instigue notre source. Souhaitons que le dirigeant obtienne un peu plus d'implication des autorités régionales et départementales, « La moindre des choses dans la configuration actuelle, il faut que ce beau monde se déplace -aussi- pour les bonnes nouvelles, et pas seulement les mauvaises... »
 
 
Garantir le succès...
 

Situation que le président Patrick Bellity perçoit à sa juste hauteur : «En Lorraine, on fait déplacer des politiques pour enterrer des hauts-fourneaux. Et pour ce projet synonyme d'emplois, il ne se passe rien. Moi je veux que l'on se mette tous autour de la table pour garantir le succès de l'opération.» Un dirigeant bien fondé à penser que des garanties doivent s'empiler du côté de PSA: dont les commandes représentent pas moins de 85 % de l'activité de l'usine de Villers-la-Montagne! «Si PSA nous lâche maintenant, l'usine est morte», prévient Patrick Bellity, qui prévoit le lancement de la production Daimler en 2015. il insiste donc au fameux retour d'ascenseur. «En 2007, PSA est venu nous chercher pour reprendre son ancienne usine. À eux maintenant de nous garantir une activité suffisante.» Bien inspiré, le dirigeant doit avoir le sentiment de se battre ''parfois un peu seul'', il lance donc un cri qui mérite d'être relevé, mieux, écouté! Souhaitons un plein succès à l'opération, mais que l'on se rassure, il y a d'autres bruits qui ne trompent pas: « Si en plus de Daimler, PSA assure, on pourra se dire que le site de Longwy est un exemple incontournable de redressement productif, ...si rare en France! »   Fermer le ban. A suivre...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Photographie: Tous droits réservés.
Finance Offshore © Copyright 2013 Tous droits réservés.

Popular posts from this blog

Darauf sollte man achten: Checkliste für Ratenkredite

Wie Beamte mit Krankenzusatzpolicen Leistungslücken schließen