Tuesday, June 4, 2013

Affaire Bommeleeër: Licio Gelli, pourquoi Luxembourg?

Tags


Licio Gelli,  « l'honorable » maître de la Loge P2.
                                               
L'énigmatique Licio Gelli suscite toujours de logiques interrogations depuis que son nom est cité en marge du procès dit du "Bommeleeër" (Ndlr:Le poseur de bombes.), dès le mois de février les audiences se tiennent  à la Cour criminelle du tribunal de Luxembourg. Ce procès avec ses multiples rebondissements,  entretient un climat de spéculations, qui de légitimes à fantasmagoriques, ne parvient toujours pas expliquer les raisons objectives d'une telle présence au Grand-Duché lors des années 80... Une apparition« ...plus ou moins discrète  dans la capitale du pays, et ce pendant l'époque tourmentée des fameux attentats du "Bommeleeër"!» nous précise une source à Luxembourg.



Planque...

L'évocation même de cette information, par ailleurs confirmée -en partie- par -un numéro d'inscription- de la sécurité sociale du Grand-Duché, "qualité es affilié", (d'après des services étrangers du renseignement), matricule ne résumant pas à lui seul une justification sur les  mobiles de la présence du personnage dans le pays. « Il nous faudra plutôt s'intéresser -dans le détail- aux réseaux qui dans ce pays  d'accueil devaient arranger cette « présumée planque !» et voir pour quelles raisons une telle destination pour un personnage au carnet d'adresses très évocateur. A l'image du service du renseignement luxembourgeois, il faut analyser certaines de ses pistes qui nous ramènent à « l'honorable » Licio Gelli, «Elles sont nombreuses, mais il n'est pas impossible de trouver qui sont ces quidams qui devaient faciliter la présence de Licio Gelli sur le territoire luxembourgeois et organiser une telle planque.» insiste une de nos sources à Luxembourg.



Questions...

Immanquablement, «On se retrouve toujours dans une veine du réseau de la P2, «la loge instiguée de toutes pièces par Gelli et consorts! » dont il n'est pas impossible de voir remonter à la surface du dossier « certains ponts » avec d'autres affaires "made in Luxembourg": Comme la banque du Vatican? ...et par extension la déconfiture de la banque Ambrosiano?, ou encore une autre source d'insister sur Clearstream ou plutôt l'ex-Cedel « ...en charge des opérations  au titre de chambre de compensation mais à l'époque comme intermédiaire privilégié  de l'IOR...» En fait certaines de nos sources à Luxembourg n'ignorent pas que c'est bien l'IOR qui représentait déjà les intérêts financiers du Saint-Siège. Pour d'autres sources, point de doute, il faut aller fouiller dans  « ...les cercles de la WACL, la Ligue mondiale anti-communiste en congrès à l'hôtel Sofitel en 1986!» , et même pour une autre source: « Fininvest et Berlusconi, par ailleurs membre de la loge P2»  Mais finalement de devrait-on pas s'intéresser tout simplement  au "Holding Chinon" dont un versement de Suisse vers Luxembourg, par Gelli en personne, et ce via l'UBS?"

Que de questions posées à Luxembourg, nos sources s'enflamment à l'idée de voir toute la procédure « ...à présent tomber dans le piège "'d'une Cour militaire! (Les gendarmes accusés sont effectivement militaires lors des présumés faits.) (...) Un classement sans suite pour manque de preuves irréfutables... Comme semble devoir se poser la question après le scandale d'état et la "fausse" démission du gouvernement de coalition CSV (chrétiens sociaux) LSAP (socialistes) de monsieur Juncker  ou plutôt véritable organisation d'élections anticipées!»  Il est vrai que depuis quelques jours, le bien fondé  de l'actuel procès est clairement posé... Semblent s'interroger nos différentes sources à Luxembourg. « Vous savez, ici à Luxembourg, c'est assez vrai, chacun y va de sa petite histoire pour ce cher monsieur Gelli! Pourtant, il serait imprudent de conclure à de simples allégations, on commence à voir certaines langues se délier, sans compter des documents apparaître sous le coude..." précise une source qui croit savoir que ce procès ira bien jusqu'au bout. Pour l'heure, certains documents livrent déjà leur vérité...




Réponses...


     " Chinon Holding SA Luxembourg, CTE 52-169994-96... "
(Certains documents circulent sur cette société...)


                     






"Chinon Holding SA, RC Luxembourg  B 12.626"

 



Terreau...



Des faits troublants comme ces présumées sociétés de Gelli ou consorts, un numéro de sécurité sociale, une adresse, et à présent "...des langues (bonnes ou mauvaises?) dans la communauté italienne du pays, serait-elle enfin prête à briser l'Omerta?" précise une autre source. Un comble, rien que ça... Mais pour l'instant un ensemble d'interrogations qui ne trouvent toujours pas de réponses... objectives!  D'abord « II faut expliquer qui est ce brave Gelli, aller creuser ce "terreau idéologique" pour découvrir les racines de cette arbre qui cache si belle forêt! »Le pedigree de Gelli est à lui seul un résumé de l'histoire de l'Europe, son imbrication dans la rivalité des deux grands blocs, Est, Ouest, dont une suite d'événements qui de la dernière guerre mondiale à nos jours, nous trace le parfait sillon des faits d'armes de ce brave  monsieur Gelli. Aujourd'hui, l'homme en résidence surveillée en Toscane, « fait force d'un talent de poète... certes sur le tard , mais ses écrits en attestent!», et semble t'il « ...tout à fait intéressants pour les connaisseurs du genre! Gelli est un poète attendrissant, limite dans l'exercice d'une certaine repentance...» commente une de nos sources qui considère ce personnage comme un élément des plus prolifiques de l'histoire contemporaine, bien que dans un genre très particulier. « Cet homme ne peut se voir résumer comme l'unique bandit de grands chemins opportuniste! Il a été une cheville ouvrière de la guerre froide,  avec parfois un certain lot d'errements, comme ceux qui font le destin, mais il y à aussi des actes (...) ceux qui en leur temps, devaient servir des causes stratégiques d'une haute importance, l'homme est peut-être un véritable « dernier croisé » entre guillemets des temps modernes. Il peut se vanter d'avoir utilisé tous ceux qui pensaient le mettre à leur unique et pleine entière merci! » confirme une de nos sources aux Etats-Unis.





Licio, le volontaire...



D'après nos sources,  (en Suisse et bien sûr Italie et Etats-Unis), le personnage de Licio Gelli est dès le départ de sa genèse, « ... l'histoire d'un jeune homme né un 21 Avril 1919 en Toscane, à Pistoia, d'un tempérament plutôt affirmé qui s'est baigné dans le doux rêve de l'idéologie dominante, celle qui devait susciter espoirs et finalement salut pour toute une génération enferrée dans une relative misère ambiante. (...) Avec le besoin de se trouver les ressorts de l'existence, le profil n'est finalement pas très original, mais pour s'être confronté à l'adversité, celle qui pose les jalons d'une existence d'un futur combattant. Sur ce point, le jeune Licio Gelli s'est révélé très engagé, des les premières heures, il intègre les rangs des combattants volontaires de Mussolini, et ce  dès le début des années 1930, pour participer à la guerre civile d'Espagne en appui des troupes nationalistes et donc fascistes  du non moins célèbre général Francisco Franco (34), les tristement célèbres chemises noires.» Après, il retourna dès 1939 en Italie pour intégrer la "Fédération fasciste de Pistoia", écrivant ses faits d'armes dans le journal hebdomadaire local « Ferruccio » de cette même fédération jugée comme une des plus active de l'époque troublée, Greffier un temps du FSI, et n'ayant pas persévéré au niveau universitaire, on lui reconnaîtra néanmoins déjà « une implication jugée brillante et très méticuleuse dans les tâches confiées pour ce qui devait rapidement s'avérer comme un "planificateur dans l'âme! »En 1940, il publie son premier livre « Au feu! »véritable compulsion des chroniques de l'insurrection anti-bolchévique en Espagne.




...1941, L'inspecteur GELLI !

                                                       




Licio, l'inspecteur...


 En 1941, il « monte en grade » et se serait vu confier la mission « d'inspecteur du Parti National Fasciste », chargé d'une de ses premières « grosses opérations»pour devoir en 1942 « assurer le transport, et donc exfiltration ou planque en Italie du trésor du Roi Pierre II de Yougoslavie», contraint par les évènements, à savoir « 60 tonnes de lingots d'or. Un buttin réquisitionné par le service de renseignement militaire italien de cette époque (SIM), sauf qu'en 1947, 20 tonnes devaient manquer à l'appel, certains y voient un possible transfert de ces fonds par Gelli et quelques consorts « ...en Amérique latine ou dans des banques européennes présentes en terrain... neutre! Suisse, Autriche, et même Luxembourg qui comptait déjà une filiale très active de la banque du Vatican.»   Il aurait été accusé de cette éventualité quand on devait retrouver planqués, dans sa fameuse villa « Wanda »de Toscane certains « restes précieux » dans des contre-allées du jardin.(?) Ce dernier a toujours nié cette accusation « ...a posteriori! La jugeant comme un pur fantasme journalistique...». Pour d'autres c'est bien le genre de légendes qui entourent le personnage, et traversent les époques!

En 1943, il rejoint la république de Salo et devient rapidement « un officier de liaison entre le gouvernement fasciste et le troisième Reich. (Selon certaines sources du renseignement, on lui prête d'avantage cette fonction car ""il aurait lui même négocié avec les autorités allemandes pour rendre "certains services..."") Finalement, prenant la mesure d'une guerre perdue d'avance», bien informé, il aurait retourné « sa veste » se faisant pour le moins opportuniste pour s'inscrire dans les pas du mouvement partisan. Il jouera ainsi le chaud et le froid, profitant de ses connexions avec le IIIem Reich et ce « pour subtiliser des informations et même des papiers dont des indispensables laissez-passer pour faciliter certaines opérations à destination de partisans en... difficultés.» Avec un camarade de la Pistoia, Silvano Fedi, (tué dans des circonstances à jamais obscures), il contribua cependant à la libération très remarquée des prisonniers politiques de la prison de Sbertoli. En 1944, il épousera Wanda Vannaci dont il eut quatre enfants.« Incontestablement, l'amour de sa vie et donc sa plus belle histoire...»





 
   Gelli, ou l'art de la communication par l'image... 
           





Licio, en maître Gelli...


Dès la fin de la seconde guerre mondiale, le profil de Gelli ne laissa pas indifférent certains services du renseignement dans plusieurs camps, dont celui des américains avec la CIA, service ayant remarqué « les talents et faits d'armes » de Gelli grâce à une présumée « note très motivée des services secrets italiens. »Visiblement suffisante pour au moins devoir « y démontrer de réelles capacités d'adaptation pour infiltration de Licio...»  Restait à vérifier ces aptitudes et certainement que la CIA s'est vite intéressée à savoir comment utiliser de telles qualités dans le contexte de la guerre froide, Licio Gelli disposant d'un bon "scoring" sur la lutte anti-bolchévique et de nombreux liens avec la vieille garde néo-fasciste ou même néo-nazi...


Permaflex, une marque de qualité toujours existante...
                               


Dés 1956, Gelli intègre la société « Permaflex » (« Le fameux matelas »), et dispose d'un carnet d'adresses, là aussi,  très intéressant, puisque la société «livrera plus tard dans son histoire les armées de nombreux états, étrangement plus prolifiquement ceux de l'Otan, et d'autres administrations connexes...» Une fulgurante progression de cette société qui devait aussi permettre à Licio Gelli l'homme d'affaires et s'étant adossé une industrie textile, de pouvoir faire son entrée dans la démocratie chrétienne, « puisque très proche de Romolo Diecidue, élu de sa circonscription de Florence-Pistoia, s'offrant ainsi une rampe de lancement dans la politique et ne manquant pas de s'atteler tout autant à la... franc-maçonnerie!» A noter, selon une de nos sources à Luxembourg,  que la société "Permaflex" a été plusieurs fois liée dans son histoire au Grand-Duché de Luxembourg , comme avec cette dernière entité « ...société y détenant ses droits (ou portage des marques) du groupe  Permaflex n'était autre que  "Europartimmo SA" », inscrite au registre de Luxembourg (Pour certaines sources (?), présumée proche du Fininvest réseau et donc Berlusconi et consorts)... « Il serait peut être intéressant que les autorités luxembourgeoises s'intéressent aux détails de certains présumés transferts de cette entité aujourd'hui effacée, (notamment via d'autres sociétés aux Îles Vierges et voir les présumées garanties portées par certains -établissements bancaires de la place de Luxembourg- pour une opération dont le montage est pour le moins épique, mais relevant d'une opération logique pour qui vient créer une telle opération dans une place de l'optimisation fiscale... » Suggère et croit savoir une de nos sources à Luxembourg.


Gelli et Andreotti.



 

Par ailleurs, pour ce qui est de la société Permaflex (ndlr: -!- ancienne entité.), en 1983, une commission d'enquête italienne, devait déjà plancher pour savoir si Andreotti pouvait avoir « favorisé (ou laisser) favoriser la société Permaflex dans un appel d'offres pour la fourniture de 40.000 matelas à destination de... l'OTAN! ». C'est d'ailleurs un des nombreux présumés dossiers liés au financement "occulte" de la démocratie chrétienne Italienne, « ...et bien sûr européenne! On sait par exemple que cette société s'était vue allouer des sommes importantes par des gouvernements successifs de l'époque, (scandale dit Gate du Midi) et inversement , elle était donc bien fondée à renvoyer la balle à certaines élites si... bienveillantes! », aime à penser une de nos sources... (Ndlr: L'entité Permaflex actuelle -n'a rien à voir- avec l'ancienne société de l'époque de ces présumés faits ainsi relatés par nos différentes sources, seul est à considérer comme lien possible: ...la qualité préservée de ses produits!)



Démocratie...



"Champ-Dollon, juste avant Luxembourg?"




 

 


L'homme, un temps,  spécialiste des matelas, «...avait tous les ressorts pour avancer dans la vie,  ceux qui devaient le croiser, savaient bien que la souplesse n'était pas son fort!» (Ndlr: Visiblement une source pleine d'humour!) (...) « Il était sous des aspects forts sympathiques, un redoutable négociateur et maître-chanteur, en Italie, il s'était lui même baptisé comme "le marionnettiste" du fait de cette redoutable capacité d'immixtion et donc entremise dans les milieux politiques pour en tenir certaines ficelles!». Dès la fin des années 60, Licio Gelli tisse sa toile, doux mélange de "vieux frères d'armes", milieux d'affaires, et donc politiques, on lui prête des travaux d'écriture pour certains hommes politiques, d'une certaine façon un "Spin doctor" avant l'heure. C'est très certainement ce qui expliquera ses nombreuses collusions avec des réseaux mafieux, économiques et financiers et donc politiques avec pour point culminant son officine Loge P2, tentaculaire opération de déstabilisation des hautes autorités de l'état italien. (Comme devait conclure les juges lors du procès de cette loge). Sa force était dans l'organisation d'un "marchandage perpétuel" avec ses interlocuteurs, «C'est clair, il savait bien profiter des situations et disposait par sa loge Propaganda Due  (la bien nommée), d'un nombre imposant de relais et donc utiles moyens de pression.» (Magistrats, militaires de haut rang, élus, policiers, industriels...) La commission d'enquête qui devait mettre à mal tout le système dont Andreotti, (alors pour la dernière fois, président du Conseil), celui qui devait faire la révélation du siècle en balançant toute l'existence du fameux réseau secret Gladio devant son parlement! (suite de l'affaire des attentats de Bologne.) Des révélations de ces graves atteintes portées à la démocratie italienne et même européenne dont la loge P2 de Gelli, tenait un rôle important dans les fondements et actions du fameux réseau Gladio. (Le glaive.) La découverte du public de l'existence de "Gladio", (le nom local du réseau "Stay behind' en Italie) allait devoir signer la fin de l'ensemble des  réseaux Stay behind européens après cette annonce publique du 24 octobre 1990 d'un premier ministre italien Guillio Andreotti dont l'ensemble des piècesi "...devaient démontrer l'implication de la CIA désireuse de garantir une efficacité des armées secrètes européennes pour parer à une invasion soviétique!" Cependant Licio Gelli tout au long de sa vie, se retrouvera dans des dossiers liés aux enjeux de cette guerre froide, par exemple de l'Argentine dont il obtiendra un passeport diplomatique avec fausse identité, pour avoir hérité d'un poste de conseiller économique à l'ambassade de Rome, finalement bon client et conseil  de nombreuses dictatures qui d' Amérique centrale et bien-sûr, Sud américaines  (en général pays refuge d'anciens nazis.), ceux qui étofferont à jamais le carnet d'adresses de l'honorable Gelli? Comme peut être pour le soir de son évasion de la prison Suisse de Champ-Dollon, "Un comble pour cette prison présentée comme un modèle sécuritaire à l'époque des faits. Mais s'était sans faire force à l'idée de possibles retours d'ascenseur acquis à ce brave Gelli, ses relations! " 

  


 Dès les années 60,  Gelli  étoffera son précieux carnet d'adresses...
                         


On le voit, pendant la Seconde Guerre mondiale, il est officier de liaison entre l'Italie fasciste et les nazis. A la fin de la guerre, il se lie rapidement à la CIA (et même aux Services secrets britanniques  selon certaines sources américaines), services secrets qui retourneront aussitôt les meilleurs agents italiens et allemands en perspective d'une guerre contre le communisme. Licio Gelli est donc suspecté d'être un des personnages clés de l'organisation du réseau Gladio, le réseau de résistance secrète «Stay-Behind» en Italie, chapeauté par l'OTAN comme d'ailleurs pour le "Stay behind" au Luxembourg. Il était bien ce Grand Maître maçonnique de la puissante loge P2 qui depuis les années 1970, est elle même très impliquée dans la «stratégie de la tension» organisée par l'OTAN (entre autres opérations illégales) comme le trafic d'armes et la corruption. Il a été impliqué dans presque tous les scandales italiens des années 1970, 1980 et comme 1990 de Tangentopoli, qui a mené à l'opération d'anti-corruption de Mani pulite (opération main propre); sans compter de Gladio donc, les réseaux anticommunistes «Stay-behind» de l'Otan; jusqu'au scandale de Banco Ambrosiano, dont la Banque du Vatican était le principal actionnaire de l'entité  en partie liquidée... à Luxembourg!, scandale qui mena à l'assassinat du «banquier de Dieu» Roberto Calvi; le meurtre du président de la Démocratie chrétienne Aldo Moro en 1978...






Licio, le fugitif...





                           Licio Gelli, le fugitif...                         
(Document STRX du service de renseignement italien.)


                                                   




"Le même pourrait se trouver réfugié aussi au Luxembourg où il aurait de consistants dépôts de banque et il se servirait de la protection d'amis et collaborateurs locaux..."






Pourquoi Luxembourg?


Et tout cela pour devoir finir dans la presse luxembourgeoise dans une affaire qui entoure un procès Bommeleeër, celui qui ne serait que le procès «...de simples gendarmes, épris d'un possible esprit de revanche au point de basculer? Ou s'agit-il bien plus d'une histoire d'hommes qui en savaient trop, vraiment trop, au point de refuser voir leur honneur militaire bafoué à jamais?" Aime à penser une de nos sources devant l'ampleur d'un tel point de non retour. Une chose est certaine, ils n'ont pas de réponse à notre question, pourquoi ce brave M.Gelli à Luxembourg?   Alors "Forward"...






...Forward?

                  






Licio Gelli, le poète...


L'auteur Licio Gelli est très intéressant, on perçoit une nostalgie, celle si propice aux vieilles âmes devenues enfin sages. Commente une de nos sources. Il écrit de nombreux éditos très remarqués, Sony pictures international  s'intéresse au personnage au point d'en faire un film dont Dahan serait à la réalisation, un nom qui circulait au moment de la signature du pré-contrat, il faut dire que l'histoire de monsieur Gelli intéresse toujours et encore.




 
Soltanto illusioni


Mi lascio dietro una traccia di ricordi nostalgici
ed una vita equivoca e disseminata di trappole,
e così che mi perdo nel tramonto appena nato
e nei sogni mi si schiude l'incertezza del futuro.
La sera si avviluppa dentro le fessure del cuore
mentre la fede si rifugia entro silenzi caliginosi,
una frescura accarezza i miei sogni ancestrali
e le lacrime mi brillano sotto la luce delle stelle.
Precipita la notte sulle ore mediocri del giorno
e mi appresto a vuotare il calice della nostalgia,
dei miei sogni giovanili resta solo un barlume
a testimoniare approdi perduti su isole lontane.
Molte volte ho scelto un nome da dare al dolore
e come tanti ho sofferto l'ingiustizia del mondo,
più volte ho stretto nel pugno le spine delle rose
ed è stato gradevole cantare al cielo la mia pena.
Signore, spesso vedo il tuo volto, il tuo perdono
riflesso dentro una luce di verità che non ha fine,
ma raramente mi allontano dalla mia solitudine
come il cielo in lontananza si impasta col mare.
La vita in queste ore mi regale soltanto illusioni
come la rondine che al ritorno non trova il nido,
la sera mi dona un brulichio di luci e penombre
ma all'alba i miei pensieri si riempiranno di luce.
Cerco le pietre nascoste negli anfratti del dolore,
cerco echi d'amore appesi ai grani di un rosario
prima che il sole ferisca i vetri della mia finestra
e che io canti la mia pena con la musica nel cuore.




Auteur: Monsieur Licio Gelli, Tous droits réservés pour tous pays.






Licio, Le Marionnettiste...



Excellent documentaire sur Licio Gelli, bien qu'incomplet, il a cependant le grand mérite d'éclairer les jeunes générations sur cette époque. Ce documentaire démontre un personnage édifiant, dont le qualificatif de "Marionnettiste" n'est en rien usurpé... Il permettra à tous ceux qui s'intéressent à l'affaire dite du "Bommeleeër" de relativiser et comprendre les inquiétudes qui entourent une présumée présence de Licio Gelli à Luxembourg à l'époque des fameux attentats...
                                                     




 
         Tous droits réservés pour tous pays.
         (Vous pouvez agrandir la fenêtre de vision.)












Film Documentaire:  Dailymotion. Tous droits de diffusion audiovisuelle  réservés pour tous pays.
Photographies: Tous droits réservés pour tous pays.



Finance Offshore © Copyright 2013 Tous droits réservés.