Thursday, April 28, 2011

Place financière Luxembourg: L'ABBL annonce la couleur d'une place en résilience!

Tags

      "L'association des banques et banquiers du Luxembourg toujours plus pro-active!"



Depuis le G20 de Londres en 2009 , les éléments de comparaison sont toujours plus nombreux et donc intéressants pour les états et juridictions en pleine évolution réglementaire. L'association des banques et banquiers du Luxembourg (ndlr:ABBL) ne démérite pas pour ses nombreux efforts pour le maintien d'une place qui se doit préserver ses acquis en construisant son avenir. C'est d'abord l'organisation qualitative de l'association qui est trés certainement à l'origine des "évolutions notables du club Luxembourg!" Car depuis la crise, Luxembourg tourne une certaine page: "il est loin le temps d'une place enferrée dans des réglementations d'un autre temps ...celui d'un certain passé!".

Cohérence

A Luxembourg, les acteurs de la place se font forts d'une nouvelle cohérence. Le cadre réglementaire est différent, et "...il n'est pas étranger à cette forme de résilience qui se fait jour pour la place comme le souligne la CSSF" (ndlr: CSSF:Commission de Surveillance du Secteur Financier Luxembourg).

"Nous vivons les derniers instants de l'ancienne séquence, aujourd'hui, on se doit d'imaginer le futur de la profession, anticiper celui qu'il nous faudra bien tenir dans la décennie qui s'annonce! La crise nous donne un -sérieux- coup, ...le plus rude depuis la création de la place financière internationale de Luxembourg. Après un certain découragement collectif, une émulation salutaire pointe!" Nous précisera un des plus grands banquiers de la place. Luxembourg "revient de loin", une place internationale "souvent injustement critiquée " comme unique "lessiveuse", "repère des derniers pirates", "boîte aux lettres", "paradis fiscal" et tant d'autres qualificatifs qui enfoncèrent certains clous "...tous dignes d'une crucification en règle!" La somme des bilans des banques de la Place est passée "...de 930 milliards d'euros à 766 milliards entre 2008 et 2010! "


Résilience des fonds d'investissements


Un point positif est à noter pour la place de Luxembourg, ce sont bien les fonds d'investissements qui sauvent la place financière internationale de luxembourg, lui offrant une solide résilience en 2010.


Ainsi, le nombre d'OPC (ndlr:organismes de placements collectifs) a progressé de 5,9%, à 3 667 unités fin 2010. Les actifs gérés ont augmenté de 19,4% pour un montant global de 2 199 milliards d'euros. Les banques résistent tant bien que mal. Leur nombre est officiellement de 147 (soit en baisse de deux unités par rapport à 2009). La somme de leurs bilans est de 766,4 milliards d'euros, en baisse de 3,4% sur un an.
<-- more -->


1000 emplois perdus

-"On est passé trés vite du paradis à l'enfer!" (...) "On le voit bien, nos politiques sont incapables de faire force de réel pragmatisme, le temps de certaines mauvaises habitudes liées à des facilités que portait notre place et donc ses acteurs à l'économie toute entière du pays !", "Ils doivent faire comme leurs grands voisins, s'intéresser aux dépenses publiques, l'indexation, la fonction publique, les retraites, l'avenir industriel et donc macro-économique du pays tout entier!" (Ambiance...)

La place financière est dans une nouvelle logique, "notre secteur est passé à la caisse, près de 1000 emplois sont perdus à jamais pour la place financière de ce pays qui compte à peine 500000 habitants!" (Depuis décembre 2008, la place bancaire luxembourgeoise a supprimé 1 000 emplois, effectifs dans les banques (26 254 salariés) ont décru de 0,6% mais ont augmenté de 5% pour les professionnels du secteur financier, à 14 159 personnes ).


L'après...



C'est dire l'impact pour le reste de la population qui ne s'y trompe pas, il y avait un avant, et aujourd'hui, "Nous sommes dans l'après!"... Les banquiers de Luxembourg s'organisent bien dans une résistance constructive dans le nouveau maquis trés coûteux des réglementations internationales, «La vague réglementaire, avec les accords de Bâle III notamment, va générer des coûts énormes jusqu'en 2020», estime Ernst Wilhelm Contzen, président de l'ABBL qui s'intéresse à identifier de nouvelles niches à développer dans «l'administration de caisses de pensions internationales».

"Réglement de comptes"


Mais à Luxembourg certains règlements de comptes se font jour entre professionnels de la banque et gouvernement! L'inquiétude porte sur les retraites, les professionnels tirent la sonnette d'alarme sur les annonces jugées fantasques d'un gouvernement qui ne serait pas vraiment trés fort en projections économiques: «Comment financer les pensions en se basant sur des projections erronées de croissance économique à 3,5% et de croissance de l'emploi à 2% chaque année? La réforme des pensions proposée par le gouvernement n'est pas adaptée». Autant dire qu'il n'est nul besoin d'être docteur es sciences économiques pour comprendre les inquiétudes portées par les professionnels de la place... Inquiets à juste titre pour les retraites! "A part supprimer des bourses et pensions d'études aux jeunes, comme les enfants de nos nombreux collaborateurs frontaliers, voilà la réponse de ce gouvernement pour trouver des économies!" (ambiance!...) (Un dossier brûlant au Luxembourg, en effet le gouvernement s'est lancé dans un scabreux dossier de loi pour retirer des avantages acquis aux enfants des travailleurs frontaliers, allocations, bourses d'études... de source bien informée, un recours devant la Cour de Justice des communautés européennes qui devrait "recadrer" l'option du gouvernement qui s'attaque de plein fouet au principe communautaire d'équité...).




Luxembourg dont l'actuel gouvernement dirigé par Jean-Claude Juncker (ndlr:président de l'Eurogroupe) "aura bien signé les fameux accords de l'OCDE et aura bloqué les avoirs douteux au Luxembourg identifiés comme proches de dictateurs et consorts du printemps Arabe"... Une transparence qui ne laissera pas indifférents nombreux observateurs capables de relever certains faits d'arme, "quand même...! "




L'ABBL ne cache pas que la place financière internationale de Luxembourg ne pourra jamais retrouver sa prospérité d'avant crise! Pour notre part, point de coup de blues pour cette place financière qui se fait fort d'imagination et réel pragmatisme...


Site de l'ABBL


Source: ABBL/ CSSF/médias luxembourgeois


Photographie: Tous droits réservés

Nouvelle convention collective des professionnels de la banque du Grand-Duché de Luxembourg 2011/2013.