G20 Séoul: Sarkozy veut encore remanier!


                     
   "Nicolas Sarkozy va devoir remanier le G20 en moins de six mois... "




Marseillaise...

Quelle dure journée pour le président français qui devait supporter hier matin le massacre de "La marseillaise" au pied du soldat inconnu de l'arc de triomphe de Paris... En plus d'un temps détestable, le président devait serrer quelques mains de "vieux futurs grognards" du gouvernement dont le remaniement sera connu de tous ce prochain lundi. Mais bon le président français pouvait se consoler en s'envolant pour la Corée du Sud dans le nouvel avion présidentiel, impatient de venir se confronter à la dure réalité de la future présidence française du G20, ce fameux bébé dont il n'a pas à rougir, en tous cas pas  pour l'instant...  Dominique Strauss-Khan lui aura bien notifié pendant le vol que l'ambiance était pour le moins tendue, et pour le pire, assez peu propice aux bonnes nouvelles!

Absence "excusée"

Mais le président français ne se démontera pas pour autant, il va bien falloir faire de cet opus du G20  une véritable occasion de montrer ses talents de négociateur. La guerre des monnaies fait toujours rage dans les différents conciliabules des  Sherpas et chefs d'états qui s'arrachent sur le besoin de croissance qui permet de redorer un blason face à des peuples englués dans les différents plans de l'austérité. La grande menace de ce G20 en Corée du Sud sera bien le risque de voir sacraliser le protectionnisme sous couvert d'une incapacité d'entente des deux grands, Chine et Etats-Unis. Quoi de plus délicat pour un président français qui doit venir porter la bonne parole après avoir été clairement écarté des premières réunions pour absence "excusée", 11 Novembre oblige... Certains ne cachaient pas leur réelle satisfaction à voir que le futur président du G20  était retenu à Paris pour rendre un vibrant hommage aux forces de la résistance française.

Un signe...

On aura tout juste remarqué l'accueil chaleureux de Dominique Strauss Khan, reçu comme un président du FMI, mais bien plus étrange, comme potentiel futur président de la république française, des honneurs qui ne trompèrent pas les principaux observateurs dont certains très officieux, y sont allés d'un: "Un signe, oui un signe qui ne trompe pas!  Dominique vaut bien  deux présidents!" Humour qui laisse entrevoir que finalement, les élites sont toujours en phase avec la réalité de politique "à la française"... Plus sérieusement, d'autres y sont allés d'un: "J'espère qui lui faudra pas six mois pour remanier le G20!" En effet la  séquence du remaniement du gouvernement français devrait pouvoir trouver une issue ce prochain lundi  pour libérer- (enfin!) -le président Sarkozy  de la récente crise de la réforme des  retraites...  Il devrait faire l'objet de réelles félicitations de ses pairs, qui pour la plupart, sont encore assez choqués du résultat positif ainsi acquis, à commencer par un certain Dominique Strauss-Khan!

Synergies

Donc le président français va pouvoir se consacrer au G20 avec toute la rigueur de sa légendaire détermination sur les questions de gouvernance économique mondiale. La "Guerre des monnaies" sera bien le gros dossier de ce G20, guerre dont Christine Lagarde ne cache pas que le sommet de Séoul ne devrait pas offrir une issue prometteuse entre les Etats-Unis et la Chine. Tout juste quelques déclarations de bonnes intentions, celles dont la diplomatie cultive toujours plus la triste habitude qui soit! Mais bon, Nicolas Sarkozy devrait offrir quelques bonnes surprises en reposant par exemple sa stratégie avec des synergies bipolaires dont il a le secret, comme par exemple avec Angela Merkel, ou plus inespéré, Barack Obama... Voir révolutionnaire comme avec son nouvel ami, un certain  Hu Jintao?



Didier REMER


FINANCE OFFSHORE ©2010 - Sans mention du site et de l'auteur, la reproduction de cet article est strictement interdite, par tous moyens connus ou à découvrir, quel qu'en soit l'usage.


Photographie: (Photomontage) Tous droits réservés.

Popular posts from this blog

Darauf sollte man achten: Checkliste für Ratenkredite

Wie Beamte mit Krankenzusatzpolicen Leistungslücken schließen