Thursday, October 21, 2010

OCDE: Paris et Hong Kong signent pour la transparence fiscale.

Tags






  "Christine Lagarde et Jhon Tsang signent pour la transparence!"





Dans le prolongement des objectifs actés lors du G20 de Londres (2009) la France continue de signer les fameux accords relatifs à l'échange d'informations. Hong Kong était un des rares territoires rescapés évitant in extremis son inscription sur la fameuse liste des paradis fiscaux au même titre que Macao, tous deux, régions autonomes chinoises... L'influence de la Chine lors du G20 y étant pour beaucoup. 

Ce matin à Paris, la France et Hong Kong signent officiellement un accord pour plus de transparence fiscale. Les ministres français et hongkongais des Finances, Christine Lagarde et John Tsang ont signé une convention fiscale (selon modèle OCDE) visant à plus de transparence. L'objectif est de  "donner une impulsion supplémentaire aux échanges commerciaux bilatéraux, Hong Kong ayant annoncé de nouveaux investissements en France".

Mme Lagarde, ministre français de l'économie a déclaré devant la presse que "La signature de cet accord d'échange d'informations fiscales consacre la détermination de nos deux pays à échanger des informations en toute transparence, selon les standards OCDE", assurant  enfin "Un cadre fiscal sécurisé, prévisible et clair évidemment propice aux investissements".

"De nombreuses sociétés françaises ont fait de Hong Kong leur hub (Ndlr: plate-forme) -pour servir- un nombre important de de pays d'Asie", a encore noté la ministre française, évoquant des "échanges importants et croissants dans le domaine des produits alimentaires et manufacturés et désormais aussi des services financiers".

En sens inverse, Mme Lagarde a relevé l'ouverture prochaine à Paris par trois chaînes hôtelières de Hong Kong de "grandes implantations".

"Les entreprises françaises ont de très bons résultats dans les principaux secteurs de notre économie", s'est félicité pour sa part le ministre hongkongais des Finance, citant la banque, la finance, les transports, les médias, la construction ou le tourisme.

Selon lui, l'accord signé jeudi souligne "l'engagement déterminé de Hong Kong en faveur de la transparence fiscale".

Mercredi, le cabinet de Mme Lagarde avait noté que Hong Kong "représentait deux milliards d'euros d'excédent commercial pour la France l'an dernier et en représentera sans doute trois voir plus cette année".

Cet accord intervient avant le bilan d'étape que devra produire l'OCDE lors du G20 de Séoul. Depuis quelques semaines circulent des informations partielles sur  les travaux du GAFI qui risquent bien de pointer à nouveau certains territoires déjà listés par l'OCDE. Une nouvelle liste est en cours de définition, elle va confronter engagements et réalisations objectifs des états visés. Il semble que de nombreux états en délicatesse sur les questions fiscales veulent s'éviter une nouvelle inscription sur une nouvelle liste des "paradis fiscaux".


Photographie: Tous droits réservés