Monday, August 23, 2010

OCDE: Croissance record en Allemagne!

Tags

              
 La Zone OCDE est toujours composée de réelles disparités.



Le dernier opus des statistiques officielles de la zone OCDE précise une croissance plus forte dans l’Union européenne. Elle reste principalement guidée par l’Allemagne et le Royaume-Uni et confirme une croissance au ralenti aux États-Unis et au Japon.


Allemagne en tête

Il faut dire que la politique de rigueur allemande, moteur de la zone Euro est déjà largement acquise alors que la France peine toujours pour ses réformes. "C'est une logique qui devra devenir la régle pour toute la zone Euro, Angela Merkel est restée "droite dans ses bottes" le résultat est là!" Souligne une analyse dans le F.T cette semaine. En France on annonce après la salve de l'agence de notation Moody's un train de mesures qui d'impopulaires à nécessaires se feront jour dès la rentrée de septembre, avec en ligne de mire la fameuse réforme des retraites qui sera votée le 6 septembre prochain, assure Nicolas Sarkozy!


Le produit intérieur brut (PIB) de la zone OCDE a progressé de 0,7% au deuxième trimestre de 2010, comme au trimestre précédent. La croissance du PIB réel a crû de 1% dans la zone euro et dans l’Union européenne, guidée par une croissance record de 2,2% en Allemagne ; son plus fort taux depuis la réunification. La croissance du PIB a été de 1,1% au Royaume-Uni, en hausse par rapport à 0,3% au trimestre précédent ; de 0,6% en France, en hausse par rapport à 0,2% et de 0,4% en Italie, comme au trimestre précédent. Par contre, la croissance du PIB aux États-Unis et au Japon a ralenti à 0,6% et 0,1% respectivement, par rapport aux taux de 0,9% et 1,1% enregistrés au trimestre précédent.

Optimisme mesuré

En glissement annuel, le PIB dans la zone OCDE a augmenté de 2,8%, en hausse par rapport à 2,4% au trimestre précédent. L’Allemagne avec 3,7% a enregistré le taux le plus élevé et l’Italie (1,1%) le taux le plus faible.  L'optimisme mesuré est donc aussi de rigueur, la prise de conscience collective n'apporte toujours pas les bons résultats de politiques qui ne sont pas toujours jugées efficientes selon les continents. Un décalage "technique" subsiste entre les effets d'annonces des gouvernements et le constat des premiers résultats. Dans l'ensemble  la tendance est haussière et peut laisser entrevoir un retour à la croissance que les agences de notations encouragent en balisant la tendance avec des lignes directrices toujours plus précises... 


Consulter ici les dernières statistiques officielles de l'OCDE:
http://www.stats.oecd.org/Index.aspx?QueryName=350&QueryType=View&Lang=fr


Source et tableau: OCDE Tous droits réservés.