Thursday, August 19, 2010

Le Luxembourg de Juncker finance des mines à sous-munitions!

Tags

                          

                         Les enfants pemières victimes des sous munitions selon les Nations-Unies!

Le président de l'Eurogroupe Jean-Claude JUNCKER qui  dirige le gouvernement luxembourgeois vient de se retrouver confronté à une difficulté explosive! En effet et ce contrairement à l'accord international signé fin 2008,  le Fonds de compensation de la sécurité sociale du pays détient des actions de groupes clairement identifiés comme assimilés ou producteurs de mines à sous-munition.  Un député (déi Lénk radical de gauche) André Hoffman est monté au créneau car le Luxembourg s'est engagé à ne plus financer ce genre de sociétés l'accord signé devant logiquement prendre tout son effet.

Nombre d'actions augmenté

Avant la signature de cette convention en 2008 certains élus du pays soulignaient déjà publiquement  "que  le Fonds de compensation de la sécurité sociale détenait des actions de six des sept groupes de fabrication de ces armes de guerre interdites!" (N.D.L.R:  Ce qui est bien constitutif d'une violation du traité le Luxembourg qui signataire ne pouvant ignorer cet état de fait). Depuis cette signature il "a même augmenté le nombre d'actions qu'il détient de ces sociétés!..." La presse luxembourgeoise s'est donc trés largement et logiquement émue de cette "fausse note" mais pour les ministres de la Sécurité Sociale et des Affaires Etrangères, la réponse fut brêve: «Il n'y a pas de critères pour les investissements!».


Grand Duc amère

Son altesse le Grand-Duc de Luxembourg doit être dans une situation pour le moins embarassante quand on connaît sa réelle implication au niveau international pour lutter activement contre les sous-munitions qui ne l'oublions jamais sont à l'origine de nombreuses victimes innocentes, et ce bien trop souvent  longtemps après les conflits, comme les enfants... 

Le Luxembourg  contrairement à la France ou la Suède ne dispose toujours pas de critères éthiques pour ses investissements publics!

Gageons que le président de l'Eurogroupe et chef du gouvernement luxembourgeois donnera des directives pour que cet impair soit réparé au plus vite... Les Nations Unies, précisent dans leur récent rapport annuel sur la question que "les mines à sous-munitions font chaque année autant de victimes innocentes qu'un seul conflit déclaré, prioritairement des enfants." 

Une suggestion de bon sens:  que l'ensemble du produit de la revente des actions soit intégralement versé à une association de bienfaisance d'aide aux victimes... Notons le travail remarquable d'Handicap International, nombreux acteurs responsables de la communauté financière internationale s'orientent vers une dénonciation systématique des états qui autorisent ce genre de pratiques tout en réfléchissant à des "mesures de rétorsions "stratégiques" vers les porteurs de véhicules financiers aussi contestables!"



Photographies: Tous droits réservés (Enfant victime de sous-munition/ S.A.R le Grand Duc de Luxembourg)