Thursday, November 19, 2009

Jean-Claude Juncker, "European banker of the Year! " par Didier REMER

Tags

"Il ne présidera pas l'Europe mais..."

C'est officiel, le premier ministre luxembourgeois doit payer le prix fort pour ses positions relatives au secret bancaire et plus spécialement à sa fronde organisée contre les objectifs du G2o de Londres en matière d'échange d'information fiscale. Jean-Claude Juncker ne sera pas le président de l'Europe mais pourra se consoler avec l'éminent prix de " L'European banker of the Year". En effet c'est le 17 novembre 2009 à Francfort, que le Premier ministre Jean-Claude Juncker a reçu le prix décerné par le "Group of 20 + 1".
Le Premier ministre a reçu cet honneur en sa qualité de président de l'Eurogroupe, et ce en tant que représentant des ministres des Finances européens. Le jury explique le choix du lauréat par le fait que sans l'aide publique des gouvernements aux banques lors de la crise financière, aucune grande banque européenne n'aurait survécu en 2008. Les ministres des Finances auraient selon le jury "ainsi évité l'effondrement du système bancaire".
Jean-Claude Trichet, président de la Banque centrale européenne, qui avait lui même déjà reçu le prix "European Banker of the Year 2007" l'année passée, a retracé les mérites du premier ministre luxembourgois lors de la réception du prix.
Le "Group of 20 + 1", qui décerne tous les ans le "European Banker of the Year Award", est une association de journalistes émérites internationaux, tous experts en économie et finance, accrédités auprès de la Banque centrale européenne à Francfort. Le premier ministre luxembourgeois a trouvé un peu de beaume au coeur avec cette distinction de haut rang, la même journée il devait reconnaître en privé, qu'il ne disposait plus de l'aide du couple franco-allemand pour la fonction si convoitée de président de l'Europe.
Photographie: Tous droits réservés