Saturday, September 12, 2009

G20 Pittsburgh/OCDE: La France déclare la guerre à l'évasion fiscale. Par Didier REMER

Tags

"Au ministère des finances, la chasse est ouverte!"

A quelques jours de la fronde française au sommet du G20 de Pittsburgh, (Etats-Unis) Eric Woerth tient sa promesse, la chasse à l'évasion fiscale est ouverte, les tricheurs du fisc sont bien dans le viseur de Bercy (Ndlr: Ministère des finances français). Selon certaines indiscrétions, les quelques 3000 fraudeurs potentiels risquent de passer à la caisse, mieux, alors que la presse parle d'un coup de bluff, on parle de plus de 6000 dossiers qui donnent un travail aux services du control fiscal... Car le ministre fait appel au bon sens et à l'esprit civique des riches contribuables qui doivent comprendre l'intérêt d'un effort collectif pour "contribuer" à la sortie de crise... Les comptes de la nation sont en berne, et la Suisse est observée d'un oeil gourmand par la France! Faire rentrer au "bercail" le fruit de l'évasion fiscal, et comment s'y prendre? Simplement, "c'est avec le concours des banques que l'administration fiscale tient à faire ses comptes, elle part gagnante dans une croisade qui risque de laisser des traces, et il y a de bonnes chances que quelques personnes plus ou moins célèbres s'inquiètent pour leur image..." précise un banquier genevois dans l'anonymat trés circonstancié...

Les impôts, source providentielle de l'intérêt général.
Le ministre du Budget occupe toujours plus le terrain médiatique en annonçant le décret anti-fraudeurs, véritable machine de guerre... Il recevait avant-hier les banquiers invités à l'ouvrage.
Éric Woerth traque les fraudeurs du fisc qui selon ses services seraient pas moins de 100 000 à 150 000 personnes qui détiendraient des comptes bancaires à l’étranger et toujours pas déclarés à l’administration fiscale... Cette évasion fiscale représenterait un montant compris entre 50 et 100 milliards d’euros, contribuables soupçonnés d’avoir des comptes offshore en Suisse, au Luxembourg, et bien d'autres cieux proches du paradis... À l’issue de la réunion Éric Woerth a précisé que la loi permet au fisc français d’obtenir « ponctuellement » de la part des établissements bancaires situés en France des renseignements sur l’identité des personnes physiques effectuant des transferts de capitaux à destination de certains États. Un décret sera finalisé pour contraindre toutes les banques à déclarer au fisc tous mouvements de capitaux vers certains centres financiers, au-delà d’un certain montant et pour une période donnée. Occasion de se mettre en conformité avec les nouvelles conventions fiscales que la France a signées avec d’autres États de l’OCDE. Ministre du Budget qui prépare "la révolution du président français, Nicolas Sarkozy, président trés en pointe sur la question de l'évasion fiscale lors du prochain G20 de Pittsburgh" , sommet qui sera celui de la fin annoncée du secret bancaire et de certaines pratiques jugées contraires aux efforts des états qui peinent à touver de quoi remplir des caisses largement vidées par la crise...
Photographie: Tous droits réservés.