G20 PITTSBURGH: Sarkozy:Obama,"C'est un homme que j'apprécie..." Par Didier REMER

"Les paradis fiscaux , le secret bancaire c'est terminé!"


Déterminé
C'est un Nicolas Sarkozy bien déterminé qui s'est révélé tout au long du direct! Allant même jusqu'à préciser à la planète toute entière qu'il "ne mentait jamais"! Occasion de vérité, alors interviewé mercredi par TF1 et France 2, depuis les hauteurs d'un "gratte-ciel" de New-York ... Point de rédemption pour le secret bancaire qui devrait finir emporté avec les paradis fiscaux vers "l'enfer" du G20 de Pittsburgh, ou "La France vient forte!" selon le président français qui concèdera quand même un peu plus tard que bien que puissance, la France n'en demeure pas moins puissante que la super puissance... américaine!
Dont il assure à propos de Barack Obama :"C’est un homme que j’apprécie beaucoup (...) il est en avance par rapport à son pays",a–t-il déclaré alors qu’il était interrogé sur la position américaine, opposée à un plafonnement des bonus. Nicolas Sarkozy venait de l'Assemblée générale de l'ONU, laissant une large place aux enjeux de la politique internationale.
Sanctions
Il a martelé à nouveau que pour le sommet du G20 de Pittsburgh: "La France vient forte à Pittsburgh", considère le président. "Les paradis fiscaux, le secret bancaire c'est terminé", a-t-il affirmé. Il a néanmoins appelé le sommet, qui se tient jeudi et vendredi, à prévoir des "sanctions" contre les territoires non coopératifs. Nicolas Sarkozy a donc jugé que des progrès avaient été faits et qu’il n’y avait plus de raison de quitter la table comme il avait menacé de le faire à Londres... Car cette opus du G20 se veut sur une ligne directrice plus cohérente de ce qu'un ancien président américain désignait encore il y a peu, comme "la vieille Europe".
Bonus
C'est pour la question des Bonus que : "L'Europe s'est mise d'accord sur la position de la France et de l'Allemagne" mais "le cheminement est long", a-t-il prévenu. Un "petit grain de sable " dans l'engrenage "des bonnes volontés" qui marque un aveu d’échec puisque les Etats-Unis ne sont pas d’accord avec l’Europe sur la question des rémunérations...
Le président français équilibre aussitôt son propos d'un: "On ne peut pas tout focaliser sur le bonus, mais c'est quand même la partie visible de l'iceberg", a-t-il précisé, affirmant que "le capitalisme ne peut plus recommencer comme avant". Ce que les mauvaises langues préciseront au président en lui notifiant que pour recommencer il faut déjà avoir cessé: ...40 milliards de dollars seront versés cette année au titre des bonus pour la seule place financière de New-York. " Pour l'heure qui se plaint du rebond des principaux marchés?
Crise
Pour ce qui est de la crise, Nicolas Sarkozy précise : "Elle sera dernière nous quand le chômage recommencera à baisser", s’est contenté de dire le chef de l'Etat qui s’est refusé à tout pronostic...
Lapsus
Une annonce troublante, dans l'affaire Clearstream le président a fait un lapsus en déclarant mercredi qu'il ne renoncerait pas à sa constitution de partie civile dans l'affaire Clearstream, affirmant que les "coupables" étaient devant le tribunal. Ce qui ne manquera pas d'avoir fait réagir la partie "adverse", choquée par le qualificatif de "coupables", Maître Metzner parlera même d'un grave manque de respect à l'indépendance de la justice...
Taxe carbone
Une annonce pas moins précise sur ta taxe carbone en soulignant que: "Nous sommes la dernière génération à pouvoir décider" pour éviter le réchauffement climatique, a-t-il prévenu en préambule. Il a aussi déclaré préférer taxer la pollution plutôt que le travail et vouloir remettre un "chèque vert à chaque contributeur...", coupant court aux critiques qui entourent une volonté jugée complexe et illégitime.
Nicolas Sarkozy confirme que le secret bancaire est dans une bien mauvaise posture, et que les paradis fiscaux récalcitrants n'ont qu'à bien se tenir dès lors que le volet sanction devra faire force aux objectifs du sommet du G20 de Pittsburgh.


Source: Interview TF1/FRANCE2
Photographie: Captation France Télévision Tous droits réservés

Popular posts from this blog

Darauf sollte man achten: Checkliste für Ratenkredite

Wie Beamte mit Krankenzusatzpolicen Leistungslücken schließen