G20 PITTSBURGH OCDE: Andorre aux ordres de son co-prince Nicolas Sarkozy.Par Didier REMER

"La principauté souhaite se conformer aux recommandations de l'OCDE"
Nicolas Sarkozy, président de la république française partage également la mission de co-prince de la principauté d'Andorre, située au coeur des Pyrénées. Lors du dernier G20 de Londres, le petit état s'étant retrouvé sur la liste grise des Paradis fiscaux, devait sous l'impulsion du président français prendre le chemin de la rédemption... Andorre se dit justement sur le "bon chemin", et son parlement a voté à cet effet le 7 septembre dernier une loi instaurant "la levée partielle du secret bancaire" pour "s'assurer de bonne relation avec la France et éviter les sanctions qui seront annoncées lors du prochain G20 de Pittsburgh" précise un diplomate proche du dossier. "Le président français n'a pas caché que si le gouvernement andorran ne faisait les "bonnes actions "pour sortir de la liste, que la France "n'hésiterait pas à revoir ses relations avec principauté" dont il assure la charge de co-prince avec l'évêque espagnol d'Urgell...
Pour montrer que le message a bien été reçu, a petite principauté pyrénéenne a signé un premier accord d'échange d'informations fiscales avec l'Autriche, mais tout en ayant signé d'autres pré-accords avec des paradis fiscaux. Devant la rhétorique du "petit joueur, grande claque"et sous la pression internationale, Andorre a finalement accepté de négocier des accords d'échanges plus sérieux d'échanges d'informations fiscales avec des pays étrangers. Le micro état a signé un premier accord avec l'Autriche, qui il y a pas si longtemps état un "éminent membre" du club des mécontents sur la question du secret bancaire avec le Luxembourg par exemple... Depuis Luxembourg s'est conformé à l'esprit du G20 et le reste des micro-états semblent suivre le pas... Le premier d'une série de cinq accords qui devraient être signés pour s'assurer l'image d'un bon élève lors du sommet du G20 de Pittsburgh.
"Avec cette signature, l'Andorre ouvre une nouvelle ère de modernité", a déclaré à cette occasion Xavier Espot, le ministre en charge des affaires extérieures andorran, estimant que son pays "a pris maintenant le bon chemin". Des accords similaires seront signés avec d'autres paradis fiscaux: le Liechtenstein et Monaco, vendredi, avec Saint-Marin, lundi. La France devrait signer aussi un accord mardi. Nicolas Sarkozy ne souhaitant pas arrivé au G20 de Pittsburgh avec l'occasion de se voir signifié le cas andorran, qui pour de nombreux pays est toujours perçu comme une "boutique fiscale" franchise de la France... Andorre signera avec la France en Andorre entre le chef du gouvernement andorran Jaume Bartumeu et le ministre français "du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de la Réforme de l'Etat, Eric Woerth dont il aurait déjà précisé qu'il ne fera pas "l'économie" d'une attention toute particulière pour dossier jugé "encombrant et à régler au plus vite"!
La principauté d' Andorre aura ainsi signé cinq accords d'échange d'informations fiscales avant la réunion du G20 les 24 et 25 septembre à Pittsburgh (États-Unis), et le président français co-prince d'Andorre s'évitera toute "mauvaise publicité" alors qu'il sera bien le chef de file des états trés en pointe sur la question. "Il faut bien comprendre que s'est aussi la fin d'une époque pour la petite principauté qui tirait un gain confortable de ses anciennes pratiques, bien que trés marginal par rapport aux 75 milliards présents à Monaco..."
(Voir ici l'article de Finance Offshore:http://lafinanceoffshore.blogspot.com/2009/09/ocde-monaco-75-milliards-pour-une-liste.html). Le message du G20 semble faire place à une "bonne volonté" de la principauté qui pourra se consoler avec un autre statut de paradis, celui du tourisme.
Portail du gouvernement andorran:http://www.govern.ad/
Source: OCDE
Photographie: Tous droits réservés.

Popular posts from this blog

Darauf sollte man achten: Checkliste für Ratenkredite

Wie Beamte mit Krankenzusatzpolicen Leistungslücken schließen