DOSSIER CLEARSTREAM: De Villepin argumente son innocence! Par Didier REMER

"Pour Dominique de Villepin, l'innocence avant tout!"

Comme le précisait Finance Offshore dans son dernier billet, l'ancien premier ministre Dominique de Villepin a bien réaffirmé aujourd'hui n'avoir jamais eu connaissance des faux listings qui sont au coeur du dossier Clearstream (Le Figaro)... C'est tout l'intérêt de ce procès, l'ancien premier ministre est bien là pour conforter sa thèse qui doit affirmer que la victime n'est peut-être pas le président de la république française, Nicolas Sarkozy. L'ambiance était pesante dans la salle des pas perdus (pas pour tout le monde... justement) du tribunal de grande instance de la capitale parisienne. On pouvait entendre au détour d'un couloir: "Ils seraient face à face, les deux là, quelle foire d'empoigne!"

(Selon le sérieux quotidien français, Le Figaro...): Car devant le tribunal qui juge cette affaire de dénonciation calomnieuse, l'ancien premier ministre précise haut et clair: "Je n'ai jamais eu connaissance de ces listings, je ne les ai jamais eus entre les mains", a déclaré M. de Villepin, principale personnalité inculpée dans ce procès, répondant à une question du président du tribunal, Dominique Pauthe. Celui-ci lui demandait s'il connaissait Gilbert Flam, le magistrat cité dans les listings et partie civile au procès. En revanche, l'ancien premier ministre, inculpé pour "complicité de dénonciation calomnieuse" et de "complicité de faux", n'a pas été interrogé plus avant mardi sur les faits qui lui sont reprochés, (son audition complète étant programmée pour plus tard...) Jugée jusqu'au 23 octobre à Paris, l'affaire du Dossier Clearstream est bien cette affaire qui se veut démontrer la manipulation, dans laquelle des listings bancaires ont été falsifiés et transmis à la justice afin de faire croire que certaines personnalités, dont Nicolas Sarkozy, détenaient des comptes occultes (au Luxembourg dans la société éponyme du dossier). Dominique de Villepin est accusé d'avoir pris part à cette machination visant à discréditer M. Sarkozy, alors qu'à l'époque tous deux siégeaient au même gouvernement mais étaient rivaux dans la course à la présidentielle de 2007...

C'est donc l'occasion de "vider son sac" pour ceux qui sont invités à le faire. Le président français avait depuis New-York, en plein direct télévisuel devant 17 millions de téléspectateurs considéré "un peu trop vite" que les coupables n'étaient dèjà plus présumés-coupables, de quoi donner l'occasion d'un sévère rappel à l'ordre de la défense et ses droits ainsi bafoués avec la plus grande... maladresse! Maître Metzner, brillant avocat au barreau de Paris s'en est allé dans une croisade pour que les droits de la défense ne souffrent d'aucune immixtion toute présidentielle qu'elle soit... C'est donc "un bon point" pour l'ancien premier ministre qui clame son innocence et n'hésite pas à préciser que "la victime" n'est peut-être pas celle qui prétend l'être autant... C'est dire que les déclarations des différents acteurs de l'affaires se croisent pour mieux contibuer à cet écran de fumée que redoute l'ancien premier ministre... Dominique de Villepin, qui comme le président de la république est aujourd'hui également avocat de formation, gageons que cette "formation professionnelle continue" lui donnera les bonnes occasions de rendre justice à cette nouvelle orientation professionnelle... Qui doit impérativement se solder par un succès pour conserver son inscription au barreau! Nul doute que la teneur actuelle des débats n'offre pas encore l'ombre d'une piste sérieuse de réflexion pour confirmer la thèse avancée dans la plainte contre X, à savoir celle d'une "commande toute particulière" pour discréditer un homme lui aussi d'état... Dans tous ses états! A l'idée qu'il en serait peut-être autrement...

Source: "Le Figaro" (Cité en italique)/divers

Photographie: Tous droits réservés: campagne publicitaire "vivrensemble" (!) RTL radio 2007.

Nos récents articles sur le Dossier Clearstream:


Général Rondot, Méthodologie au garde à vous!:
http://lafinanceoffshore.blogspot.com/2009/10/dossier-clearstream-le-general-rondot.html
Dominique de Villepin pour l'émergence de la vérité, l'ensemble des éléments relatifs à son audience, déclarations, chronologie, réactions...
http://lafinanceoffshore.blogspot.com/2009/09/dossier-clearstreamdominique-de.html
Dominique de Villepin argumente son innocence:
http://lafinanceoffshore.blogspot.com/2009/09/dossier-clearstream-de-villepin.html
Albert FRERE "invité" dans l'affaire:
http://lafinanceoffshore.blogspot.com/2009/09/dossier-clearstream-albert-frere.html
Dominique de Villepin VS Sarkozy, le bal est ouvert... :
http://lafinanceoffshore.blogspot.com/2009/09/dossier-clearstream-sarkozyde.html

Dossier Clearstream "mise en état":
http://lafinanceoffshore.blogspot.com/2009/09/dossier-clearstream-mise-en-etat-par.html

Popular posts from this blog

Darauf sollte man achten: Checkliste für Ratenkredite

Wie Beamte mit Krankenzusatzpolicen Leistungslücken schließen